Kuala Lumpur, deuxième!

Posted by on 25 août 2014 in Malaisie, Voyage | 2 comments

Kuala Lumpur, deuxième!

Retour en Malaisie…et en 2014! En Thaïlande, on était en 2557. Donc en repassant la frontière, j’ai perdu 1 heure… mais gagné 543 ans. Ça rajeunit!

Me revoilà donc à Kuala Lumpur, où j’étais déjà passée brièvement (4 jours) fin avril avant de rejoindre Bali. Et qui ne m’avait pas laissé un très bon souvenir, il faut dire: hôtel pourri dans Chinatown, combo chaleur/humidité un peu décourageant, appareil photo cassé (il s’est réparé tout seul depuis, youpi)…bref, on était loin du coup de foudre.

Cette fois-ci, c’était beaucoup mieux, merci! Tellement que j’ai fini par y rester plus de 15 jours (c’est BON d’avoir le temps!).

Première soirée retrouvailles avec une copine qui travaille à Jakarta et qui était là pour le week-end (c’était la fin du ramadan, week-end férié prolongé de un deux trois jours 1 semaine pour les musulmans ici), on a mangé (et papoté) dans cette sympathique rue animée.

 

Jalan Alor

 

 

 

Jalan Alor de nuit

 

Et à partir du lendemain j’étais hébergée par Eric, rencontré via le site couchsurfing. Il a un appartement dans un condominium (immeuble de logements avec piscine et tennis, super courant en Malaisie, à divers degrés de luxe), dans lequel il n’habite pas, mais qu’il a transformé en lieu de coworking et dont les chambres sont « réservées » aux voyageurs de passage. Un petit aperçu de la vue de ma chambre le premier soir?

 

la piscine

 

La piscine fait rêver comme ça, mais il fallait se baigner tout habillée, c’est moins glamour. Oui, parce que voilà la tête du rayon maillots de bain de l’équivalent des Galeries Lafayette.

 

intitulé de l'ensemble: "muslim swimwear" - au moins, pas de coup de soleil!

intitulé de l’ensemble: « muslim swimwear » – au moins, pas de coup de soleil!

 

Donc j’ai rencontré des voyageurs d’un peu partout, c’était une super expérience. Pas de bol pour vous je n’ai pas de photos des sessions karaoké qui ont animé nos soirées (notre hôte chinois était super fan et avait une impressionnante collection de chansons anglaises des années 60-70: lui connaissait tout par coeur, nous on avait beaucoup plus de mal!)

On n’a pas fait que chanter, j’ai visité Kuala Lumpur en long, en large et en travers, avec des italiennes, des chinoises, un japonais, un américain, une russe, des slovaques et des françaises… je peux y retourner les yeux fermés!

Instant culture: d’où vient le nom de Kuala Lumpur? Ça veut dire « confluent boueux »…Eric nous a montré l’endroit, le « berceau » de la ville. Voilà:

 

de l'origine de Kuala Lumpur

de l’origine de Kuala Lumpur: les deux rivières boueuses se rencontrent

 

Bizarre qu’un si joli nom vienne d’un endroit si moche quelconque, non?

 

Pour la suite, petit aperçu de la diversité des quartiers de la ville!

 

escale à Little India

Little India

 

 

à Chinatown

Chinatown

 

 

encore Chinatown

encore Chinatown

 

 

avec les couchsurfeuses chinoises

avec les couchsurfeuses chinoises

 

 

d'ailleurs, elles adoraient le durian encore plus que moi, donc on s'est régalés

d’ailleurs, elles adoraient le durian encore plus que moi, donc on ne s’est pas privées (le durian de Malaisie est le meilleur du monde, paraît-il!)

 

 

devant le plus grand temple chinois de la ville

le plus grand temple chinois de la ville

 

 

mon année de naissance: l'année du boeuf

dans le jardin dudit temple, tous les animaux du cycle astrologique chinois: moi, c’est le boeuf

 

 

et à l'intérieur, un système de divination intéressant: 1) penser à une question - 2) prendre tous les bâtonnets en plastique et les lâcher au dessus du trou - 3) il y en qui dépasse, le prendre et noter son numéro - Z4) aller dans le petit tiroir qui contient le même numéro, prendre un papier - 5) lire la réponse à sa question sur un papier - 6) mettre un petit billet dans l'urne, of course.

et à l’intérieur du même temple, un ingénieux système de divination

 

 

Voilà le secret pour connaître son avenir:

1) penser à une question

2) prendre tous les bâtonnets en plastique dans une main, se concentrer et les lâcher d’un coup au dessus du trou

3) il y en a un qui dépasse, le prendre et noter son numéro

4) prendre un papier dans le petit tiroir qui contient le même numéro (les petits trucs rouges qui dépassent du cylindre sont les poignées des tiroirs)

5) lire la réponse à sa question sur le papier (!)

6) et ne pas oublier de mettre un petit billet dans l’urne à donations

 

au temple indien de Batu Caves

Batu Caves, un temple indien dans des grottes naturelles, impressionnant à défaut d’être vraiment beau

 

 

dans l'escalier menant à la grotte (300 et quelques marches, quand même!)

dans l’escalier menant à la grotte (300 et quelques marches, quand même!)

 

 

les Twin Towers

les Twin Towers

 

 

et les mêmes de nuit

et encore elles, de nuit

 

 

son et lumière aux jets d'eau au pied des tours Petronas, tous les soirs, avec Céline Dion en fond sonore

au pied des Tours Petronas, tous les soirs, le plan d’eau s’illumine en un son et lumière avec « danse » de jets d’eau assez réussi (là, le fond sonore, c’était Céline Dion!)

 

 

comme je ne pouvais pas manger QUE du durian, j'ai testé un nombre incalculable de soupe chinoises: miam!

comme je ne pouvais pas manger QUE du durian, j’ai testé un nombre incalculable de soupes chinoises: miam!

 

 

voilà un...ticket de métro!

voilà un…ticket de métro!

 

 

les ombrelles de Chinatown

les ombrelles dans le ciel de Chinatown

 

 

IloveKL2

 

Bref, Kuala Lumpur, son mélange de cultures (chinoise/indienne/malaise) et ses couchsurfers ont bien rattrapé la première visite!

 

 

2 Comments

  1. Coucou ! Ca faisait longtemps que je n’étais pas venue suivre tes pérégrinations ! J’ai changé d’ordi, mais ça y est, j’ai remis le favoris. Trop tard ce soir, alors j’ai choisi de voir qqs photos qui me parlent et rappellent qqs souvenirs. je viendrai lire le reste ce we ! Il me tarde !

    • Super, alors Welcome Back!! Et bises de Bali!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>