Hampi – la première impression n’est pas toujours la bonne

Posted by on 16 mars 2014 in Inde, Voyage | 1 comment

Hampi – la première impression n’est pas toujours la bonne

Hampi figure en bonne place de tous les circuits touristiques du sud de l’Inde, c’est à côté de rien mais c’est un passage quasi obligé pour tous les voyageurs. Et à écouter ceux qui y sont allés, tout le monde est unanime : c’est super! J’y suis arrivée à 6h du matin, après une nuit dans un bus pas vraiment confortable sur une route pas vraiment rectiligne et avec des bosses et des creux tous les 50 mètres, bref pas exactement en pleine forme.

Ma première impression n’a pas été franchement enthousiaste : tuktuks très lourds insistants, rabatteurs pour trouver une chambre insupportables très insistants (le tout AVANT le petit-déjeuner)… Les suivantes, en revanche, ont effacé cette arrivée un peu cahotique !

Hampi est un endroit vraiment particulier. 1- le site naturel est magnifique et 2- il y a des temples/ruines/vestiges partout (partout partout partout). A première vue on se croirait un peu sur la lune, c’est très caillouteux minéral, avec des collines rocheuses servant de promontoires qui, pour peu qu’on ait le courage de grimper malgré le soleil de plomb, permettent d’admirer la vue à 360° sur…d’autres temples et d’autres cailloux. Et au milieu de tout ça, une rivière, au bord de laquelle pousse une végétation luxuriante (pour la touche de vert dans le paysage).

C’est un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco pour ses temples et ses ruines, restes de l’empire Vijayanagara (moi non plus je ne savais pas qu’il avait existé), qui y a établi sa capitale de 1343 à 1565. Apparemment, la ville a compté jusqu’à un demi-million d’habitants (c’était beaucoup pour l’époque !) et était fabuleusement riche.

Vu ce qu’il en reste, ces gens-là savaient vivre, je peux vous dire.

La légende qui circule à Hampi dit que toutes les personnes qui y viennent visiter le site  ont dans une vie antérieure (ils sont très vies antérieures ici, je vous rappelle) participé à sa construction. Si c’est le cas, je peux vous dire qu’on a fait du bon boulot !

Donc Hampi c’est une « ville » (un petit village serait un terme plus approprié) coupée en deux par une rivière, mais qui ne possède pas de pont. Sur le plan que les Indiens essayent de vendre à tous les touristes figure un « pont en construction » mais vu l‘état d’avancement du chantier (pas commencé), ce n’est pas pour tout de suite ! Pour traverser (il y a des temples, des loueurs de motos et des guesthouses des deux côtés), il faut donc prendre un petit bateau. Qui fonctionne à peu près en continu toute la journée (selon l’humeur du chauffeur, l’affluence du moment, l’alignement des astres, oups je m’égare) mais s’arrête à 18h. Au delà, il vaut mieux être du bon côté, c’est-à-dire celui où on a l’intention de dormir ! En tout cas, c’est ce qu’on a essayé de nous faire croire, et personne n’a osé vérifier.

Ah oui, et les vrais stars du villages, ce sont eux !

le roi de Hampi

le roi de Hampi

Il y en a partout, il semblerait même qu’ils soient plus nombreux que les temples (mais personne n’a encore réussi à compter tous les temples!)!

un temple

un temple

un autre temple

un autre temple

un autre (style de) temple

un autre (style de) temple

 

des temples et des cailloux, je vous ai dit?

des temples et des cailloux, je vous ai dit?

 

un temple

un temple

 

un...temple (allez, ce sera tout pour les temples)

un…temple (allez, ce sera tout pour les temples)

la rivière

la rivière

 

la vue sur la rivière

la vue sur la rivière

 

le lac, les cailloux et le vert

le lac, les cailloux et le vert

 

la lune? Non, Hampi...

la lune? Non, Hampi…

 

le lac et un "coconut boat"

le lac et un « coconut boat »

humour indien (c'est juste pour faire peur aux touristes)

humour indien (c’est juste pour faire peur aux touristes)

pour casser un caillou (dans le but de construire un temple, OF COURSE), commencer par ciseler une jolie fermeture éclair..après ça s'ouvre tout seul!

pour casser un caillou (dans le but de construire un temple, OF COURSE), commencer par ciseler une jolie fermeture éclair…après ça s’ouvre tout seul!

 

j'ai grimpé!

j’ai grimpé!

1 Comment

  1. Toujours aussi bien, j’attends la prochaine publication avec impatience

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>