Escapade à Melaka

Posted by on 10 septembre 2014 in Malaisie, Voyage | 0 comments

Escapade à Melaka

J’ai quand même réussi à décoller de Kuala Lumpur pour aller faire une escapade à Melaka, à 2h de bus de là. Ça a MAL commencé. J’avais réservé une chambre dans un appart’ via une famille contactée sur couchsurfing: ils ne pouvaient pas m’héberger, mais m’avaient proposé de louer une chambre dans leur appart’ de « vacances », ce que j’ai accepté quand j’ai vu la jolie photo de la piscine. Quand je suis arrivée ils m’ont d’abord invitée à boire le thé chez eux, j’ai rencontré toute la famille, très sympa, puis le père et le fils m’ont conduite à l’appart’: ça s’est révélé être une embrouille pas possible, à 4km du centre-ville, dans un endroit totalement glauque (malgré la piscine)… Je n’ai même pas pu y passer la nuit, quand ils sont partis je suis allée me trouver un hôtel dans le centre-ville: des gens, de l’animation, des lumières…ça allait beaucoup mieux!

Bref. Melaka a été la première ville de Malaisie a être colonisée…par les Portugais d’abord, puis les Hollandais, puis les Anglais, les Japonais, de nouveau les Anglais. Rien que ça! Evidemment, chacun a laissé un petit bout d’héritage: un moulin à vent par-ci, une église par là, une fontaine au milieu. C’est devenu une petite ville animée, jolie, colorée, et avec des spécialités culinaires délicieuses.

 

Alors on disait donc…les Hollandais? Voilà les bords du canal, on se croirait presque à Amsterdam, non? (avec quelques degrés de plus, certes)

 

les canaux

les canaux d’Amsterdam de Melaka

 

 

Les Portugais? Aussi! En plus d’avoir laissé quelques bâtiments administratifs, il reste un quartier de pêcheurs où tout le monde parle encore portugais. J’ai bien essayé de déterrer les restes de mon séjour au Brésil du fond de mon cerveau, mais il semblerait que le portugais de Malaisie ne soit pas tout à fait le même que celui de Sao Paulo!

 

 

Portuguese settlement

Portuguese settlement

 

 

Mais…on est en Malaisie quand même, pas question d’oublier la mosquée (tenue obligatoire pour visiter, je crois que ce jour-là j’ai décroché la palme du glamour du tout le séjour!).

 

 

devant la mosquée de Melaka

devant la mosquée de Melaka

 

 

 

Je n’ai quand même pas trop tardé à retrouver une apparence à peu près normale…

 

 

juste à coté de la mosquée, le détroit de Melaka, le plus long du monde!

juste à coté de la mosquée, devant le détroit de Melaka

 

 

Mais les Malais ont finalement triomphé, et voilà le résultat!

 

ça veut dire: Indépendance

contrairement aux apparences, ça veut dire: Indépendance

 

 

L’activité préférée des gens d’ici, c’est…le karaoké. Le soir au night market, sur une grande scène au milieu de la route, les gens font la queue pour aller chanter devant les spectateurs assis sur des chaises en plastique juste en face. Et tous les cafés aux alentours font pareil, même les plus petits, chacun sa scène (et sa sono, si possible plus fort que le voisin). Je vous laisse imaginer ce que ça donne d’entendre plusieurs chansons chinoises en simultané, vos oreilles vous remercient. Mais c’est assez drôle à regarder.

 

 

karaoké dans la rue

karaoké dans la rue

 

 

Un gars a essayé de me convaincre d’y aller (il n’a pas réussi, je vous le dis tout de suite) en me disant qu’ils avaient AUSSI des chansons en anglais. Voilà un aperçu du programme:

 

au menu du karaoké

au menu du karaoké

 

 

Il y avait aussi plein de trucs marrants au night market, comme ces…

 

...charmantes petites chaussures pour chien

…charmantes petites chaussures pour chien

 

 

A part ça, j’ai aussi croisé

- le champion du monde de l’univers et de la terre entière de body building (il a mis des statues de lui un peu partout dans la ville, apparemment personne ne s’y est opposé – de peur de se prendre une beigne? je n’aurais pas bougé non plus!)

 

Mr Muscle et mon guide chinois

Mr Muscle et mon guide chinois

 

 

- quelques tuktuks à pédales savamment décorés (mais franchement kitsch)

 

des tuktuks bien kitsch

des tuktuks bien kitsch

 

 

- un faux soldat américain

 

un faux soldat américain

yeah mate!

 

 

- une jolie déco murale

 

déco

joli mur

 

 

- une bonne idée pour les vide-greniers: des petits tabourets pour regarder les merdouilles sans se presser

 

une brocante

une brocante

 

 

Pendant que j’y étais, c’était le début du festival des Hungry Ghosts, très important pour les Chinois. Pendant un mois, les défunts de chaque famille reviennent sur terre voir comment se comportent envers eux leurs descendants, et écouter un peu les ragots du moment. Les vivants doivent donc organiser des repas où sont conviés les « fantômes »: dans les repas de famille par exemple, il faut une place assise pour chaque convive « vivant », plus un paquet de sièges vacants, et à manger pour tout le monde (et en abondance, il ne s’agirait pas que les fantômes se sentent mal accueillis). Idem au ciné, on leur réserve des places (celles du premier rang, peut-être qu’ils sont vieux et ne voient plus très bien…), marquées d’une grande croix et pourvues de petites ceintures de sécurité pour qu’ils soient bien attachés…

A cette occasion les rues sont décorées

 

Hungry Ghost

Hungry Ghost

 

 

et des buffets sont dressés pour eux, dehors: vous remarquerez qu’ils peuvent choisir entre baguettes et cuillères, pas question qu’il mangent avec les doigts (eux).

 

buffet

buffet pour les Hungry Ghosts

 

 

Bref Melaka, j’ai trouvé que c’était une jolie étape à ne pas manquer!

 

et avec du bon café!

et avec du bon café!

 

 

petite pause

petite pause dans la montée vers la tour qui domine la ville

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>