Bilan mois n°6

Posted by on 4 septembre 2014 in Stats, Voyage | 2 comments

Bilan mois n°6

C’est l’heure du bilan après 6 mois à barouder!

Voilà l’effet que ça fait…

Stress free

Un sixième mois passé moitié en Malaisie moitié à Bali, avec entre les deux un vol mémorable!

Quelques stats de ce mois d’août:

Pays visités: 2 (Malaisie, Indonésie)

Bye Bye Malaisie

Bye Bye Malaisie

 

 

Villes visitées: Kuala Lumpur - Melaka – Tanah Rata (Cameron Highlands) – Ubud

Moyens de transport utilisés: avion – bus – voiture – métro - scooter

Nombre de km parcourus: 1760

Total dépensé: 436 €, dont 81€ pour le vol Kuala-Lumpur – Bali. Quasiment pas de frais d’hébergement ce mois-ci, j’ai été hébergée gratuitement à Kuala Lumpur et à Ubud.

Malaisie: 165 € en 19 jours, soit  8,70 €/jour.

Bali: 161 € en 12 jours, soit 10,95€/jour.

Nombre de lits différents: 8

dont la palme de la convivialité revient à la meilleure auberge de jeunesse du voyage, à Melaka, dont voici le panneau à l’entrée:

welcome!

welcome!

 

 

et la plus jolie vue par la fenêtre de ma chambre à celui-là, à Ubud:

 

 

vue plongeante sur la jungle

vue plongeante sur la jungle – et chant des oiseaux au réveil

 

 

Quelques images?

 

Photo avec un faux-soldat américain à Melaka

Photo avec un faux-soldat américain dans un café à Melaka

 

 

nourriture originale à Melaka: de la glace frite dans un beignet

encore une spécialité culinaire…étrange: de la glace frite dans un beignet (je n’ai pas goûté)

 

 

vue sur les Petronas Towers depuis le parc

jolie vue sur les Petronas Towers

 

 

Accueil du Secrétaire Général des Nations Unies à la Green School de Bali

Accueil du Secrétaire Général des Nations Unies à la Green School de Bali (article à venir!)

 

Il faut que je vous raconte le vol entre Kuala Lumpur et Denpasar. 3h de vol, un mercredi après-midi, beau temps, rien à signaler. Je monte dans l’avion, m’asseois à ma place et commence illico à discuter avec ma voisine, une Balinaise mariée à un Français et qui revient de vacances en Thaïlande. On n’écoute rien aux consignes de sécurité, mais à un moment je vois d’un oeil que les stewards sont en train de faire semblant de nager le crawl dans l’allée centrale et j’entends d’une oreille: « au cas où vous ne sauriez pas nager, un gilet de sauvetage vous sera fourni ». Bon, ça a l’air d’être des rigolos.

Après le décollage, la chef de cabine revient pour une annonce: « vous pouvez sortir vos téléphones, on a une bonne nouvelle pour vous, il y a le wifi dans l’avion! Attention, je donne le mot de passe dans …3…2…1 secondes…top! ». La majorité des passagers était au taquet! Mais il n’y avait de réseau que pour les 60 premiers connectés, et le temps que je dégaine mon portable (après un petit tour par les toilettes, il y a des priorités dans la vie), impossible de me connecter. Un des 4 gars de la maintenance a passé 10 minutes à côté de moi à essayer de faire marcher mon téléphone, et quand il a réussi les 60 tickets de connexion avait déjà été attribués donc ça n’a pas fonctionné, mais c’était drôle. Les gens s’envoyaient des messages entre eux dans l’avion. C’était le premier vol commercial sur lequel AirAsia proposait le wifi, et ça a créé l’animation!

Ensuite, petite pause pour les plateaux-repas et autres achats du duty-free, puis la chef de cabine est revenue au micro et a proposé un jeu: un quizz avec goodies AirAsia à gagner à la clé. Avec des questions du genre:

- quel est le prénom du commandant de bord? (oups, personne n’avait écouté)

- combien y a-t-il de sièges dans l’avion, sachant qu’il y a  31 rangées de 6 sièges? Les mauvaises réponses ont fusé jusqu’à ce que quelqu’un s’aperçoive qu’il n’y pas de rangée 13 (le quelqu’un en question était probablement un occupant du rang 14…)

- combien y’a t-il de passagers dans l’avion en ce moment? Un enfant a compté tout le monde à l’aide du petit bidule mécanique des hôtesses de l’air: il s’est trompé de deux personnes, l’animatrice a immédiatement présenté ses excuses aux deux passagers en trop et a gentiment proposé de les jeter par la fenêtre pour que ça tombe rond.

Et puis elle a réussi à faire chanter une mamie chinoise, 71 ans et 1m45 à tout casser, une chanson super célèbre en Chine apparemment (dommage, elle était la seule à la connaître), sous les applaudissements de tous les passagers complètement déchaînés!

A la fin du vol, tout le monde avait lié connaissance avec ses voisins et les occupants des rangs de devant et de derrière, les conversations allaient bon train et l’atmosphère était survoltée…ça a dû déconcentrer le pilote, l’atterrissage (auquel personne ne s’attendait manifestement, en tout cas pas moi), a été plutôt brutal!

Bref, c’était le vol le plus animé du voyage!

un copain Gecko taille XL sur le mur de ma salle de bain

un copain Gecko taille XL sur le mur de ma salle de bain

 

 

Au programme de septembre: rien que Bali!

Ubud me revoilà! Je compte rester là jusqu’à début octobre, avec probablement quelques petites excursions à la mer (j’ai bien l’intention d’apprendre à surfer!). J’ai loué un scooter pour un mois (et j’apprends petit à petit à faire semblant d’être à l’aise dessus, les progrès sont fulgurants!) et acheté un téléphone avec une carte sim indonésienne: me voilà presque locale!

2 Comments

  1. Mais… comment tu fais pour être logée gratuitement ? des potes ?
    Ca faisait longtemps que je n’étais pas venue te lire… le temps me manque.
    Mais je vais me rattraper ! Faut que je lise particulièrement la Malaisie : souvenirs, souvenirs…

    • Hello!
      Pour le logement gratuit, j’ai testé 2 options: j’ai fait du couchsurfing à Kuala Lumpur (tu connais le principe? Des locaux accueillent des voyageurs pour quelques nuits sur leur canapé, ou dans leur chambre d’amis, pour faire connaissance, éventuellement leur faire visiter leur ville, etc. Je suis tombée dans un endroit super, ai rencontré plein de monde et suis restée plus longtemps que prévu :-) – tu peux regarder le site web et créer un profil, ça vaut le coup! http://www.couchsurfing.org – et ensuite à Bali j’ai donné des cours d’informatique à des français installés ici, ce qui m’a valu d’être logée gratos.
      Bises,

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>