Bilan mois n°14

Posted by on 10 mai 2015 in Stats, Voyage | 3 comments

Bilan mois n°14

Au programme d’avril: un petit road-trip avec Laura en Oregon pour commencer, puis la descente de la côte-ouest des Etats-Unis jusqu’en Californie…et des rencontres, des imprévus, et des bonnes surprises à gogo!

Alors, le bilan:

Pays visité: 1: Etats-Unis (côte ouest)

Villes visitées: Seattle, Portland, Hood River, Shaniko, Bend, Florence, Newport, Lincoln city, Eugene, Breitenbush, Sunriver, Santa Cruz, Carmel, San Luis Obispo

 

 

 

 

Moyens de transport utilisés: voiture (beaucoup!), bus et train

Nombre de kilomètres parcourus: 3808 (ici c’est 2366 miles)

Nombre de lits : 13

Total dépensé: 980 euros. J’ai rencontré dans un café, par le plus grand des hasards ou par la plus grande chance, des gens qui m’ont invitée à dormir puis qui m’ont « expédiée » chez des amis un peu plus au sud, qui eux avaient des amis à la prochaine destination où je comptais aller…une sorte de chaîne de rencontres assez improbables mais qui a fait de moi un membre de leurs familles pendant plusieurs semaines (ce qui explique: 1) le faible budget de ce mois et 2) mon envie d’y retourner dare-dare!).

Petit tour en images donc…

Départ avec Laura pour un road trip de 3 jours, un peu au pas de course mais on en a pris plein la vue: de la pluie au grand soleil en passant par la neige, une ville déserte du Far West, des cascades gigantesques, des dunes de sable, des plages interminables…Waow, l’Oregon!

Bienvenue dans l'Oregon

Bienvenue dans l’Oregon

 

 

premier arrêt: la plus haute cascade de l'Etat

premier arrêt: la plus haute cascade de l’état

 

 

sur la route...

sur la route…

 

 

petite pause dans une ville fantôme - Shaniko

petite pause à Shaniko

 

 

Shaniko, la ville fantôme

Shaniko, la ville fantôme

 

 

si si, il a fait moins de zéro!

si si, il a fait moins de zéro!

 

à mi-chemin entre le pôle nord et l'équateur

à mi-chemin entre le pôle nord et l’équateur

 

 

le plus petit port du monde

le plus petit port du monde

 

 

A la fin de cette folle aventure, Laura m’a déposée à Portland et est rentrée chez elle à Seattle. Je comptais de mon côté rester quelques jours à Portland, mais je n’ai pas trouvé d’auberge de jeunesse (ou d’hôtel à moins de 300$ la nuit), tout était complet (note pour la prochaine fois: s’y prendre avant la veille au soir pour réserver un hébergement!), donc j’ai décidé d’aller passer le week-end à Eugene, un peu plus au sud, et de revenir à Portland ensuite. Je devais donc prendre le bus, et en attendant l’heure du départ je suis allée m’installer dans un café, ai sorti mon ordi et mon bazar pour passer le temps, puis, 2 thés plus tard …une envie pressante. Le gros inconvénient de voyager seule (il n’y en a pas beaucoup, mais celui-là est clairement le plus pénible!), c’est que dans ces cas-là, pas moyen de tout laisser sur la table et d’aller aux toilettes, je dois tout ranger et emporter avec moi tout ce à quoi je tiens. Donc évidemment, je repousse au maximum le moment d’y aller jusqu’à ce que ça urge vraiment… Un couple était installé à côté de moi et le gars, me voyant faire, me propose de surveiller mes affaires pendant que j’y vais. Par-fait. Quand je reviens, je les remercie et on discute 5 minutes, je leur explique que je voyage depuis pas mal de mois, que je quitte la ville car pas d’hostel disponible blablabla, et que je reviens la semaine prochaine blablabla…puis chacun reprend ses activités, moi mon blog mon ordi et eux leur discussion. Quand ils partent, une petite heure après, la dame revient me voir, me tend sa carte de visite et me dit que quand je reviens à Portland, ils seraient ravis de m’héberger, leurs enfants sont à l’université donc les chambres sont libres, leur fille a voyagé en Europe et a souvent été accueillie par des étrangers…bref, je suis la bienvenue. Ce que j’ai donc fait, sans savoir que j’allais me promener en Porsche dans tout Portland, puis…toute la suite!

Donc j’ai passé 3 jours avec eux, puis ils partaient en déplacement professionnel donc m’ont envoyée chez un couple d’amis, puis ils m’ont proposé d’aller chez la soeur d’AnnMarie et sa famille, à Bend. Mes plans étant laaaaaargement flexibles (c’est mieux que « inexistants », non?) pourquoi pas. Et me voilà donc catapultée au paradis.

 

 

une cabane dans un arbre

ma chambre! (+ salle de bain, et bureau tout en haut!)

 

 

Randonnées, visite des lacs et coulées de lave du coin, test de tous les cafés de la ville, bon vin rouge et repas français, on ne s’est pas ennuyés et 10 jours sont très (trop?) vite sont passés (je pensais rester 3 nuits, au début…)!

 

 

Smith Rock, le paradis des grimpeurs

Smith Rock, le paradis des grimpeurs

 

 

Un grand MERCI à vous tous!

Un grand MERCI pour ces supers expériences!

 

 

Ensuite, j’avais quand même intention d’aller en Californie, donc même si je serais sans problème restée 10 jours de plus j’ai pris le train pour San José puis le bus pour Santa Cruz, où la fille aînée de la famille a une amie qui étudie à l’université. Je me suis donc retrouvée à passer la nuit dans le dortoir des Premières Années (FreshMen), sur le campus de la belle université de Santa Cruz (y’a pas à dire, on apprend mieux avec une jolie vue!). Une expérience unique!

 

 

la célébrissime plage de Carmel

la célébrissime plage de Carmel, pas loin de Santa Cruz (tous les millionnaires américains ont une maison dans les environs – mais ils étaient bien cachés, ou alors je ne les ai pas reconnus)

 

 

A part ça, je n’ai pas vraiment adoré mon passage à Santa Cruz (et y ai laissé ma veste et mes gants, « oubliés » à l’auberge de jeunesse et qui avaient disparu quand je suis revenue les chercher…) donc n’y ai pas traîné. L’étape suivante: San Luis Obispo, toujours plus au sud. Le train de Santa Cruz à SLO longe la côte, c’est probablement le plus beau trajet en train que j’ai jamais fait: j’ai vu des dauphins par la fenêtre! À San Luis Obispo, mes hôtes de Couchsurfing avaient plein d’idées question activités: balade en vélo à Morro Bay, boogie board (contrairement à ce que je croyais, l’eau du Pacifique en cette saison est…frisquette: combi obligatoire!), randos dans les alentours (et jacuzzi dans leur résidence): là encore, on ne s’est pas ennuyés!

 

 

on est allés voir Morro Rock  (ce gros caillou derrière moi) en vélo

Morro Rock

 

 

on a fait du "boogie board", comme ils disent ici

on a fait du « boogie board », comme ils disent ici

 

 

la preuve en image

la preuve en image

 

 

un écureuil pas farouche, intrigué par mon appareil photo...

un écureuil pas farouche, intrigué par mon appareil photo…

 

 

la jolie plage d'Avila

la jolie plage d’Avila

 

 

des jolis combis VW vus sur un site pour campings car

des jolis combis VW vus sur un site pour camping cars

 

Au programme de mai: fin de la descente de la côte Ouest jusqu’à San Diego (j’aurais parcouru par la route toute la longueur des US, de tout au nord à tout au sud!), puis je quitterai les Etats-Unis et le Pacifique (que mine de rien, je côtoie depuis plus de 6 mois!), pour retourner en Europe. Après quelques heures d’escale à Oslo (où j’espère réussir à m’échapper de l’aéroport et faire un tour dans le centre-ville), direction Helsinki, d’où je compte prendre le ferry pour Tallinn en Estonie…avant de rentrer à la maison (et de rattraper mon retard de blog?! L’avenir nous vous le dira)!

un peu de poésie, au dessus des toilettes de l'auberge de jeunesse de Santa Cruz

un peu de poésie, au dessus des toilettes de l’auberge de jeunesse de Santa Cruz

 

 

Les "boîtes à tip" dans un café!

Les « boîtes à tip » dans un café! (Apple en avait largement plus!)

 

 

 

 

3 Comments

  1. héhé :)
    les affaires reprennent.. back soon bella ?
    contente que tu aies apprécié ton séjour US !
    bises

    • Et comment ;-)! Et oui le virus du voyage, on sait quand ça commence, jamais quand ça finit! Très contente de revenir un peu aux US, oui!! J’ai hâte! Skype soon? Bises

  2. Salut Cécile,
    alors, quoi de neuf depuis tout ce temps ?
    Bises

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>